À propos

Présentation

Je suis doctorant en science politique à l’Université de Montréal.
Mes travaux de recherche portent sur l’espace parlementaire. Plus précisément, je m’intéresse à la nature, l’effectivité et l’appréciation des règles parlementaires, qu’elles soient formelles ou non, explicites ou non.

Parcours universitaire

Je suis diplômé du Master Droit et Gestion publique (2021), formation en alternance, délivrée par l’Université Paris-Dauphine – PSL et l’Ecole nationale d’administration. C’est dans le cadre de ce cursus que j’ai effectué l’alternance à l’IGAS.

En première année de Master, j’ai suivi le cursus Politiques Publiques (ancienne Action Publique et Régulations Sociales) de l’Université Paris-Dauphine.

Enfin, après deux années de classes préparatoires D1, j’ai suivi une troisième année de Licence en Administration publique à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence.

Thématiques et intérêts

Évidemment, je m’intéresse aux études parlementaires ; un domaine a la vertu d’être pluridisciplinaire (histoire, droit, science politique). L’approche relationnelle au Parlement m’intéresse particulièrement, dans la mesure où elle traite des procédures et des émotions parlementaires qui s’illustrent par l’obstruction parlementaire.

Expériences professionnelles

Toutes mes expériences professionnelles ont été faites dans la sphère publique, en France.

Pendant une année (2020-2021), j’ai été apprenti-inspecteur à l’Inspection générale des affaires sociales, dans le cadre du Master 2 Droit et Gestion Publique. Durant cette année d’apprentissage, j’ai été en mission d’appui au cabinet de la Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, en charge de la mobilisation interministérielle du Plan #1jeune1solution.

En 2020, j’ai été chargé d’audit interne et de contrôle à l’Inspection générale de la Région Ile-de-France. J’ai participé au déploiement opérationnel du contrôle interne et mis en place le guide de l’audit interne.

En 2019, j’ai été chargé de mission-adjoint à la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques. Ma mission, pendant 6 mois, fut principalement de contrôler les comptes de campagne des élections européennes de 2019 ainsi que de préparer les élections municipales de mars 2020.

Durant l’été 2018, j’ai été assistant-rédacteur à la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaire, auparavant rattachée aux Services du Premier ministre. je fus mobilisé sur le suivi des saisine de la Mission.